Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Contrairement aux idées reçues, les échographies de grossesse ne sont pas obligatoires mais fortement recommandées .

Classiquement, on prescrit 3 échographies pendant la grossesse à des termes différents:

ENTRE 11 ET 14 SA : afin de dater la grossesse au plus juste, de déterminer le nombre d’embryons, de mesurer le clarté nucale ( qui présente un intérêt dans le dépistage de la trisomie 21) .

ENTRE 20 ET 24 SA : afin de dépister une éventuelle anomalie morphologique

                                                        .                  

ENTRE 30 ET 34 SA : afin de vérifier la bonne croissance foetale.

Bien sûr, on pourra prescrire d’autres échographies si certains points restent à contrôler!

Nous ne souhaitons pas refaire un « copier-coller » de toutes les techniques, normes et mesures échographiques que vous trouvez aujourd’hui sur la plupart des sites médicaux….

Il nous semble plus intéressant d’aborder « l’aspect psychologique » de l’échographie…En effet, si celle-ci reste un merveilleux outil de dépistage, il est incontestable qu’elle devient aussi la plus grande source d’angoisse pour les futures mamans.

Toutes les mesures du fœtus sont classées dans des normes dans lesquelles elles rentrent…ou pas! Et là …PANIQUE!

Nous souhaitons à travers cet article attirer votre attention sur l’importance de votre bon sens. Il est souvent nécessaire de savoir prendre du recul par rapport a ces chiffres. En effet, lorsqu’ils ne rentrent pas dans les fourchettes de normalité, ils débouchent sur un tas d’examens complémentaires …

Nous ne disons pas qu’il ne faut pas les faire, mais ils ne sont jamais obligatoires contrairement à la façon dont on vous les présente souvent. 
Et si vous choisissez d’aller plus loin dans les investigations, cela doit être pour vous rassurer et non vous inquiéter plus.

La grande difficulté est de rester vigilant sans engendrer la panique.
Or, nous voyons beaucoup plus de patientes inquiètes aujourd’hui qu’il y a 25 ans à la sortie de l’examen échographique.

Malheureusement, le monde médical baigne dans le médico-légal. Les échographistes et obstétriciens sont de plus en plus attaqués ce qui les incite  à se protéger!!!! 
Si on peut comprendre cette attitude il convient aussi ne pas se laisser gagner par l ’affolement!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 11 =